Les compétences les plus importantes pour les fondateurs de startups

Dans ce guide, nous allons aborder les compétences de base dans différents domaines qu’un fondateur doit avoir pour réussir à faire décoller un projet de startup. Bien que la liste ne soit pas exhaustive, elle devrait vous aider à combler les lacunes de votre propre boîte à outils en tant que fondateur.

Nous vivons dans un monde de spécialisation extrême – l’un des conseils les plus courants donnés aux jeunes professionnels est de se spécialiser aussi vite et aussi profondément que possible afin d’augmenter leur valeur aux yeux des employeurs et d’accélérer le développement de leur carrière.

Que ce conseil soit bon ou mauvais pour les personnes qui tentent de gravir les échelons d’une entreprise est sujet à débat, mais il n’est certainement pas applicable aux personnes qui cherchent à devenir des fondateurs de startups.

Oui, une compréhension et des compétences approfondies dans n’importe quel domaine sont utiles, mais elles ne suffisent pas pour prospérer en tant qu’entrepreneur.

La première raison, plus concrète, est qu’à ses tout premiers stades, votre startup n’aura pas les ressources nécessaires pour constituer une équipe bien rodée, composée de tous les spécialistes nécessaires à la gestion d’une entreprise. Pourtant, tous les aspects de l’entreprise doivent être pris en charge, et au départ, cela sera fait uniquement par l’équipe fondatrice. Vous devez donc posséder un large éventail de compétences de base en gestion d’entreprise.

La deuxième raison, plus abstraite mais tout aussi importante, est que le rôle du fondateur n’est pas seulement d’effectuer les tâches nécessaires mais aussi de prendre les bonnes décisions. Et pour ce faire, le fondateur doit avoir une compréhension beaucoup plus globale de l’entreprise.

« Vous avez des gens qui se promènent avec toutes les connaissances de l’humanité sur leur téléphone, mais ils n’ont aucune idée de la façon de les intégrer. »

Le rôle du fondateur est d’intégrer toutes les connaissances et l’expertise nécessaires à la réussite du projet, ce qui signifie qu’être étroitement spécialisé dans un seul domaine n’est tout simplement pas une option.

Vous devez avoir une vision large de l’entreprise pour voir et comprendre ses problèmes et ses opportunités. En outre, le fait de connaître les bonnes pratiques et les nouvelles tendances dans différents domaines est un excellent moyen de sortir des sentiers battus et de trouver des solutions peu orthodoxes aux problèmes inhabituels qu’une startup innovante vous soumet.

1. Compétences en vente

Malheureusement pour toutes les personnes allergiques à la vente (ce qui représente une part importante de la population), de bonnes compétences commerciales sont au cœur même de la réussite d’un projet de startup.

Heureusement, les ventes de startups ont peu de choses en commun avec les ventes forcées que la plupart des gens imaginent lorsqu’ils pensent aux ventes. La vente de startup consiste bien plus à essayer soigneusement de trouver une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties prenantes d’un projet. La raison en est que pour passer à l’échelle supérieure, vous devez trouver une adéquation produit-marché. Pour y parvenir, il ne suffit pas de pousser votre produit sur le marché. Au contraire, le processus de vente d’une startup consiste bien plus à écouter attentivement les gens qu’à essayer de les convaincre de s’engager dans une transaction.

Vous devez comprendre en profondeur les problèmes, les désirs et les besoins de la personne qui se trouve de l’autre côté de la conversation afin de proposer la meilleure solution possible. N’oubliez pas qu’en tant que fondateur, vous n’êtes pas seulement un vendeur mais aussi un bâtisseur, et que les deux rôles doivent fonctionner en synergie.

Si vous réussissez dans cette entreprise, vous ressentirez une réelle attirance du marché et il ne sera pas nécessaire d’insister autant que vous l’imaginez.

Cela dit, cela ne signifie pas que vous ne devrez pas être capable de communiquer clairement ce que vous construisez, ainsi que sa valeur et son potentiel. Après tout, vous devrez convaincre non seulement vos clients, mais aussi vos cofondateurs, partenaires commerciaux et investisseurs potentiels que votre projet mérite leur temps et/ou leur argent.

Après tout, pour réussir en tant que fondateur, la société doit voir pourquoi elle devrait prêter attention à vos efforts. Construire un produit seul dans un sous-sol peut sembler une anecdote inspirante, mais cela ne suffit pas. L’entrepreneuriat est avant tout une affaire de communication.

2. Compétences techniques

Bien entendu, vous avez également besoin de compétences techniques pour construire votre solution.

C’est assez évident si votre produit est techniquement complexe. Au moins un des cofondateurs doit avoir une expertise technique – une grande partie de la valeur que la startup génère réside dans la qualité de la solution technique qu’elle construit. Par exemple, Steve Wosniak a joué un rôle tout aussi crucial dans le succès d’Apple que Steve Jobs.

Par conséquent, externaliser complètement la partie technique du projet n’est pas une bonne idée. Puisque l’aspect technique est crucial pour le succès d’une startup technologique, les personnes qui en sont responsables doivent être correctement motivées. Cela signifie généralement qu’ils doivent avoir un intérêt significatif dans le succès de l’entreprise. En d’autres termes, dans les startups techniquement complexes, l’équipe fondatrice a besoin d’un bâtisseur compétent.

Pour les startups de basse technologie, cependant, les choses sont moins simples. Les solutions sans code gagnent beaucoup en popularité aujourd’hui et, en général, elles ne sont pas faciles à mettre en œuvre.

3. Compétences financières

Bien entendu, les finances sont l’élément vital de toute entreprise, qu’il s’agisse d’une société multimilliardaire ou d’une petite entreprise en démarrage.

Négliger l’aspect financier de votre projet est un moyen sûr de le laisser échapper à votre emprise. De nombreuses petites entreprises échouent en raison d’une mauvaise gestion des liquidités – c’est particulièrement vrai pour les start-ups dont les revenus peuvent être irréguliers et volatils, et pour lesquelles la collecte de fonds peut être cruciale pour le succès.

Bien que la finance semble intimidante pour les personnes extérieures, les connaissances et compétences financières dont vous avez besoin pour gérer une petite entreprise sont très minimes. Il suffit d’avoir de bonnes notions d’arithmétique et une connaissance de base de la comptabilité et de la finance de gestion pour les jeunes entreprises, et le tour est joué.

Compétences en communication et en gestion des personnes

Comme nous l’avons mentionné, l’entrepreneuriat est principalement une question de communication. Cela ne s’applique pas seulement aux ventes – une fois que vous avez des cofondateurs, des partenaires commerciaux et les premiers employés, votre capacité à faire en sorte que tout le monde regarde dans la même direction est absolument essentielle à la réussite de votre projet.

Pour ce faire, vous devez être un bon communicateur, mais vous devez également avoir une bonne compréhension des motivations des personnes liées à votre projet.

En fait, une fois que votre entreprise aura pris de l’ampleur, votre rôle principal en tant que PDG consistera principalement à prendre des décisions stratégiques et tactiques, en plus de vos compétences en communication et en gestion des personnes.

Il va sans dire que les premières étapes de la création d’une entreprise sont un bon moment pour essayer de construire une bonne base de ces compétences. Il est important d’instaurer dès le début une culture de startup productive, car la culture tend à se propager de l’équipe fondatrice vers l’extérieur, à travers chaque nouvelle embauche. Si votre culture est chaotique et destructrice dès le départ, il sera très difficile d’y remédier par la suite. Il est donc important d’y penser le plus tôt possible et d’essayer activement d’y remédier, principalement en donnant le bon exemple.

Compétences en matière de réseautage

Vos compétences relationnelles seront également utiles en dehors de votre équipe. Lorsque vous êtes en vue, vous seriez difficilement en mesure de suivre les opportunités qui se présentent à vous. Cependant, au début, en tant que jeune entrepreneur, les opportunités sont une ressource très rare. Pour cette raison, vous devez apprendre à vous mettre dans des positions où les opportunités peuvent vous trouver de manière organique.

Cela signifie généralement être actif dans la communauté locale des startups, ainsi que dans les autres communautés liées à l’industrie ou au marché que vous ciblez (local ou en ligne).

Les opportunités viennent des gens, et la meilleure façon de les laisser vous trouver est de vous faire connaître et de faire savoir ce que vous faites.

Encore une fois, s’enfermer dans un garage pour construire sa solution n’est tout simplement plus une option.

Connaissance du domaine

Il va sans dire qu’une bonne connaissance du domaine est une condition sine qua non de la réussite d’une startup.

Si vous n’avez pas le temps de lire, vous n’avez pas le temps (ou les outils) d’écrire. C’est aussi simple que cela

Il en va de même pour de nombreux autres domaines. Si vous n’êtes pas profondément curieux de la blockchain, vous n’aurez tout simplement pas les outils nécessaires pour créer une startup cryptographique. Des personnes ayant une connaissance beaucoup plus approfondie du domaine vous dépasseraient. Pire encore, vous n’aurez pas une bonne idée des problèmes réels et des points sensibles du marché des crypto-monnaies, ce qui signifie que vous essayerez très probablement de construire quelque chose d’inutile.

Cela dit, cela ne signifie pas que vous devez être un expert dans le domaine avant de créer votre propre entreprise. Si vous avez une expérience professionnelle en dehors de votre domaine cible, mais que vous y êtes impliqué en tant que client, membre de la communauté, et que vous êtes intellectuellement curieux, cela serait plus que suffisant. Venir d’un secteur extérieur signifie que vous avez des perspectives et des compétences uniques qui peuvent vous différencier et vous donner un avantage sur certains aspects.

Related Posts

Les avantages et les inconvénients de travailler pour une startup ?

Startup . Ce mot vous fait-il frissonner de peur ou d’excitation ? L’idée de travailler avec un nouveau concept commercial vous attire-t-elle ou vous effraie-t-elle ? Enfants,…

Comment devenir un bon fondateur de startup

Devenir le fondateur d’une startup réussie est une tâche plutôt difficile. Cependant, dire qu’en créant une startup, vous avez 90% de chances d’échouer est trompeur. Oui, en…

De l’idée au lancement : étapes pour créer une startup

Vous avez une idée de startup innovante ? Vous pensez qu’elle a un énorme potentiel ? Voici un guide de A à Z de ce que vous…

Comment créer une entreprise : Un guide pour faire décoller votre idée

L’être humain a l’habitude de glorifier les échecs plutôt que les succès. Un exemple concret ? Allez sur Google et tapez « Combien de startups », et la boîte…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *